Le Garçon Caillou

Le Garçon Caillou

De et avec Melissa Baker

Mise en scène d’Alberto Garcia Sànchez
Pour tout public à partir de 8 ans

Aussi connu sous le titre « Ghost Dance ».

Dans cette épopée puissante et poétique -une légende Sioux vaste et singulière-, celle du Garçon Caillou est transposé dans le contexte de la ruée vers l’or. Il rejoint alors l’Histoire de la conquête de l’Ouest.

            Dans la légende, le père du Garçon caillou est un rocher très important, un rocher vivant, un rocher qui représenterait l’origine du monde.

Sa mère est indienne.

Fruit de ces amours baroques, le garçon caillou reçoit des cadeaux, de précieux présents qui, finalement, vont lui permettre de combattre.

Combattre ?

L’être maléfique, Iya, celui qui hait les indiens.

Depuis longtemps Iya déploie un bataillon de stratèges diaboliques qui visent à réduire les Sioux à l’état d’esclavage – sans succès. Mais, Iya s’empare du rocher vivant, l’être le plus puissant de la terre… Désormais la défaite des Sioux est programmée.

Pris dans les rouages de son complot, Iya n’a pas vu venir le garçon caillou… Leur affrontement sera terrible.


Une redécouverte étonnante et irrévérencieuse d’un Far West vu par les Sioux.

« Le garçon caillou est l’un des plus fins, des plus riches, et des plus dramatiques mythes de toute la littérature orale américaine ». Claude Lévi-Strauss

VIDÉO TRAILER SUR YOUTUBE

 

VIDÉO ENTRETIEN SUR YOUTUBE

 


En partenariat avec la Maison Folie de Moulins, le Centre Culturel Henri Matisse de Noyelles-Godault et avec le soutien de la Manivelle Théâtre et CCA La Madeleine et le Petit Théâtre de Templeuve.
aide à l’écriture : Élodie Claeys, Caroline Cranskens et Rémi Boiteux.
Créé le 20 février 2016  pour le festival Contes et Légendes de Marcq en Baroeul et le festival M de la Maison folie de Moulins, 49 rue d’Arras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *