le 22 avril à 14h, journée professionnelle à la médiathèque de Lomme, l’Odyssée : extraits de “Et la caravane passe…” à 16h

Le ciel en rajoute et les Irlandais aussi : pluies, vents, brumes…

Raconter selon le véritable art du barde, c’est être un grand magicien, posséder l’imaginaire et le pouvoir du pays. Respect. Mais je ne suis pas barde. Quand j’ai mis mes mains dans la terre d’Eire j’ai trouvé autant de vers que de tubercules…

Alors, vous êtes servis : ruses, escroqueries, magie noire et sorcelleries accompagnent notre petite caravane qui sillonne tranquillement cette terre de mésaventure. Si je ne m’attarde pas sur les méchancetés, j’en extrais le jus, le pus, le grincement de dents qu’elles infligent et l’explosion de rire qu’elles provoquent. C’est l’Irlande sous l’arc-en-ciel, mais sans moutons barbe à papa. Pour moi ce pays est tout sauf pastoral. N’empêche qu’il possède mon coeur entre ses griffes de corbeau.

Il m’a mordue et enivrée de ses mélodies caressantes. J’ai beau voyager, il ne me quitte plus. Eh bien, que les chiens aboient. De mon côté, j’embarque tout ceux qui veulent bien y aller dans ma caravane.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *